Une marque en constante évolution

Marque italienne née il y a plus de soixante ans, Max Mara a fait ses premiers pas dans l’univers du prêt à porter en 1951. Après avoir débuté par l’exploration du travail du cuir, la marque décide peu à peu de diversifier ses collections en créant des vêtements taillés dans des tissus précieux et inspirés des podiums de haute couture parisiens. Puis, elle s’étend au monde des chaussures, des sacs à mains et finalement, des accessoires. Dès lors, de superbes collections de lunettes de soleil et de vue voient le jour. Max Mara joue dans la cour des grands lunetiers, tant par les designs proposés, que par la qualité des montures et des verres. Au fil des ans, Max Mara a mis sur pied de nombreuses collaborations avec des créateurs tels que Jean-Charles de Castelbajac ou Karl Lagerfeld. Ceci afin de créer des collections mariant avec subtilité modernité et tradition, élégance et sophistication.

Plus qu’une paire de lunettes, un bijou

Porter une paire de lunette Max Mara, c’est comme porter un bijou. La marque est en première ligne des dernières tendances et des matériaux précieux sont incrustés dans la monture ou les branches de certains modèles. Les designers de la marque s’inspirent d’ailleurs du travail des maitres de l’orfèvrerie, afin de réinventer sans cesse les montures et de leur donner un glamour subtile qui sublime celles qui ont le bonheur de les porter. Les stylistes de la marque ont par exemple créé des lunettes dans lesquelles des diamants Swarovski ont été incrustés sur les branches.

 

Oeil de chat et design futuriste

Pour sa collection 2018, la marque propose une collection de lunettes de soleil aux montures rondes, rectangulaires et cat-eye. Elles sont très légères puisqu’elles sont composées d’acétate et de métal. Des détails subtils soulignent le design de ces modèles et apportent une touche de lumière au regard.

Cette année encore, la marque a monté une collaboration avec des créateurs renommés afin de développer un modèle de lunette unique et innovant. C’est avec l’artiste avant-gardiste allemand Kerstin Brätsch, et le collectif japonais United Brothers, que Max Mara a pensé une monture pas comme les autres : les lunettes de soleil « Lavaprism », notamment inspirées par les paysages volcaniques des îles hawaïennes.

Le modèle joue sur l’association délicate du verre, les reflets métallisés et la lumière naturelle des volcans en activité. Son design futuriste et ses lignes géométriques sophistiquées prennent leur source dans les années 90. Le modèle mêle des dégradés de gris, joue avec les transparences, les opacités et les effets miroir. Ses branches ont la particularité d’être caoutchoutées et serties d’une discrète pellicule de pierre naturelle.

Voir la vidéo de la collaboration

 

 

 

Crédits photos:
www.fashionbashon.com
www.otticasodero.it

Vous pourriez aimer aussi

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.