Depuis 8 ans,  la marque Garrett Leight réinvente la lunetterie en proposant des modèles haut-de-gamme aux inspirations californiennes. Ses collections, pour hommes et pour femmes, allient influences rétro et contemporaine avec goût.

Les lunettes Garrett Leight, une affaire de famille.

Garrett Leight a 25 ans lorsqu’il crée sa marque de lunettes éponyme en 2010.  Pourtant, son histoire d’amour avec la lunetterie est bien plus ancienne. Fils du créateur Larry Leight, co-fondateur de la mythique enseigne d’optique Oliver Peoples, Garrett côtoie ce monde dès son plus jeune âge. Bien qu’il se destine dans un premier temps à une carrière de journaliste, il finit par revenir à sa première passion et rejoint l’entreprise familiale. Après plusieurs mois passés à assimiler l’expertise paternelle, il lance sa propre griffe.  Sa volonté : créer une marque qui lui ressemble tout en gardant l’exigence de qualité qui a fait le succès d’Oliver Peoples.

Un style alliant vintage et modernité.

Les lunettes Garrett Leight sont, à l’image de leur concepteur, imprégnées de l’esprit et du lifestyle californien. Chaque paire incarne la créativité artistique, la liberté et la jeunesse qui caractérisent la côte Ouest. Et pour figer le lien qui unie la marque à Venice Beach, le créateur a décidé de baptiser chaque monture avec le nom d’une rue du quartier.

Reconnaissables entre toutes, les lunettes Garrett Leight sont un délicat mélange entre vintage et contemporain, originalité et intemporalité. Le créateur revisite les classiques de la lunetterie américaine en leur apportant une touche de modernité et de couleur. Et si la marque est relativement récente, il ne fait aucun doute que ses lunettes deviendront vite des classiques indémodables.

Des lunettes uniques et haut-de-gamme.

Garrett Leight a conçu toutes les lunettes de sa première collection lui-même, dans son atelier de Venice Beach.  Pour chaque modèle, le créateur s’est inspiré de l’un de ses amis, adaptant la forme aux courbes du visage et choisissant les matériaux un par un.

Si les montures ne sont désormais plus fabriquées par Garrett, les modèles des nouvelles collections n’ont rien perdu de la qualité originelle. Elles sont toujours faites artisanalement, avec la même attention prêtée aux détails. Pour chaque paire de lunettes, des matériaux du monde entier sont étudiés, jusqu’à choisir celui qui donnera à la monture le bon rendu et la meilleure qualité possible.

Des montures qui séduisent.

Dès leur lancement, les lunettes Garrett Leight ont séduit les artistes californiens et envahit les plages ensoleillées de la région. Désormais, elles s’exportent dans les mégalopoles, comme à New York ou Amsterdam. Certains modèles ont même foulé les tapis rouges. Kendall Jenner, Leonardo Di Caprio  et Emily Ratajkowski ne se séparent plus de leurs paires fétiches et sont devenus de véritables ambassadeurs de la marque.

Pourtant, la griffe ne se repose pas sur ses acquis. Chaque année, elle collabore avec un artiste différent pour se réinventer.  Le designer américain Mark Mcnairy ou la créatrice française Amélie Pichard sont  déjà à l’origine de plusieurs éditions limitées, explorant de nouvelles formes ou matériaux tout en préservant le style et la coolitude californienne qui définissent la marque.

Chaque paire de lunettes Garrett Leight répond à la même ambition : proposer des montures qui marient excellence artisanale et style intemporel. Une façon, d’après le créateur de la marque, de donner à chacun la possibilité d’exprimer sa personnalité.

Vous pourriez aimer aussi

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.